Myopie

Après un rappel mathématique simple sur le facteur Q et quelques définitions, il est proposé une mise au point pratique sur les aberrations optiques, et notamment celles concernées dans le presbyLasik, à savoir les aberrations sphériques. La théorie du presbyLasik, qu’il soit hypermétropique ou myopique, est alors expliquée. Dans le Lasik myopique, il est avancé que l’efficacité est due à la manipulation des aberrations sphériques mais également à l’existence d’une bifocalité centrale générée par le principe de compensation du défocus induit. Des applications…

La prévalence de la myopie augmente depuis plusieurs décennies. On estime actuellement à 2,5 milliards le nombre de personnes concernées, qui devrait doubler d’ici 2050. Le nombre de myopes forts devrait quant à lui progresser de 300 à 900 millions (soit de 4 à 10% de la population mondiale, dans le cadre de cette projection). Cette évolution est préoccupante car la prévalence des complications, notamment maculaires, augmente en parallèle. Nicolas Leveziel, Chi-Ho To, à l’origine, avec l’école polytechnique de Hong-Kong, du système D.I.M.S, et Dominique Bremond Gignac, ont…

Lors de l’édition 2021 du congrès de la SFO, la myopie forte a fait l’objet d’une session de 4 communications au Club francophone des spécialistes de la rétine et d’une conférence-débat, ainsi qu’une communication orale et de 4 communications affichées. Le sujet le plus d’actualité est celui de l’épidémie myopique.

De nombreuses études épidémiologiques ont montré que la myopie forte était un facteur de risque indépendant de glaucome, risque 2 à 3 fois plus élevé dans le cas d’une myopie forte par rapport aux non-myopes. Le diagnostic d’un glaucome et son suivi peuvent être difficiles chez les sujets myopes forts en raison de l’aspect trompeur de la papille optique et des différentes altérations des structures du segment postérieur, des conséquences de la myopie sur le champ visuel et des difficultés d’analyse de l’OCT chez le myope. La prise en charge de cette forme de glaucome…

Les consultations d’ophtalmologie pour freiner la myopie se multiplient en Europe, avec un temps de retard par rapport à l’Asie, à la fois concernant l’évolution de l’incidence de la myopie, et l’évolution de sa prise en charge chez l’enfant. Comprendre les mécanismes conduisant à la myopie est non seulement un préalable évident à la prescription d’un traitement freinateur, mais aussi la clef de la prévention primaire, essentielle dans les fratries des enfants déjà atteints. En l’absence de politique de santé publique spécifique sur ce sujet, cette prévention de…

Dossier
Évolution des innovations thérapeutiques pour la freination de la myopie
Editorial : Bruno Mortemousque et 
Dominique Brémond-Gignac

Dossier paru :
Myopie forte
Coordinateur : David Gaucher

Formule 100% web

à partir de
40
an
  • Consultation illimitée de tous les numéros sur le site