Choriorétinopathies

Un homme âgé de 52 ans se présente pour une photophobie et une baisse d’acuité visuelle bilatérale et progressive depuis 2 semaines. Son seul antécédent médical notable est une infection chronique par le VIH bien contrôlée sous trithérapie, avec une charge virale indétectable et des CD4 supérieurs à 200/mm3

Un homme âgé de 23 ans, aux antécédents de migraine avec aura, se présente aux urgences pour une baisse d’acuité visuelle associée à des scotomes paracentraux prédominant à gauche.

Madame C, 25 ans, se présente en urgence pour l’apparition d’un scotome central droit rapidement progressif. La patiente ne présente aucun antécédent hormis un épisode de gastro-entérite aigüe virale le mois précédent.

La choriorétinopathie de type Birdshot (BCR) est une uvéite postérieure chronique ­­bi­latérale. Nous traiterons ici de sa prise en charge thérapeutique et des éléments du suivi.

Monsieur D., 60 ans, asthmatique sous Symbicort, consulte pour un deuxième avis concernant une baisse d’acuité visuelle de l’œil gauche évoluant depuis quelques mois. Un diagnostic de choriorétinopathie séreuse centrale chronique a été porté. Une surveillance simple lui a été préconisée ; mais devant l’impression d’évolutivité, il préfère consulter dans un second centre d’ophtalmologie.

Orthoptistes, étudiants, etc.

à partir de
40
an
  • Abonnements comprenant 9 numéros des Cahiers d'Ophtalmologie
  • Consultation illimitée de tous les numéros sur le site