Corticoïdes et surface oculaire : indications et prescriptions

L'inflammation est un facteur clef dans la pathogénie des pathologies de la surface oculaire et sa prise en charge peut s'avérer très difficile. L'utilisation de corticoïdes topiques est très fréquente malgré leurs nombreux effets secondaires. Elle reste sûre malgré les deux complications majeures que sont la cataracte et le glaucome chronique. Cet article rappelle les pathologies de la surface oculaire justifiant une corticothérapie locale et indique quand et comment utiliser les corticoïdes topiques.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'inscris

Identifiez-vous