Chirurgie maculaire du myope fort

Depuis l’apparition de l’OCT à la fin des années 2000, la découverte, la compréhension et la prise en charge des pathologies maculaires du myope fort ont beaucoup ­progressé. Bon nombre de ces pathologies maculaires sont chirurgicales. L’OCT permet souvent de faire le diagnostic quand le fond d’œil reste difficile à analyser chez ces patients. Il est devenu un instrument incontournable pour poser l’indication opératoire et pour le suivi postopératoire. Il tend aussi à devenir aujourd’hui un instrument chirurgical puisqu’il peut être couplé au microscope opératoire. L’évolution des techniques chirurgicales – les colorants, la vitrectomie sans suture, et bientôt la chirurgie en 3 dimensions – permettent de repousser les indications et d’améliorer le pronostic de ces pathologies.

L'accès à la totalité de la page est protégé.

Je m'abonne

Identifiez-vous