Rétine médicale

Nous présentons le cas d’une femme âgée de 55 ans qui a consulté à la Fondation ophtalmologique Adolphe de Rothschild pour une baisse d’acuité visuelle bilatérale, d’évolution progressive depuis 2 ans. L’hypothèse d’une neuropathie optique chronique sévère secondaire aux drusen de la papille a été évoquée initialement, mais rapidement remise en question en raison de la sévérité de la baisse visuelle. Au total, il s’agit d’une femme chez qui la présence de drusen du nerf optique connus a retardé le diagnostic d’un syndrome chiasmatique compressif lié à un…

Un patient âgé de 60 ans est adressé en consultation pour une baisse d’acuité visuelle bilatérale progressive depuis plus de 5 ans. L’interrogatoire révèle dans ses antécédents un terrain cardiovasculaire avec une dyslipidémie, une hypertension artérielle et un diabète de type 2 bien équilibré, ainsi qu’un accident ischémique transitoire thalamique gauche. Ses ­traitements comprennent des antihypertenseurs, des antidiabétiques oraux et un antiagrégant plaquettaire.

De nombreuses pathologies, telles les pathologies inflammatoires, vasculaires, toxiques ou héréditaires, peuvent entraîner un œdème maculaire. Un certain nombre d’entre elles ont bénéficié de l’introduction de traitements par injection d’anti-VEGF et/ou de stéroïdes. Le but de cet article est de passer en revue les différentes causes d’œdèmes maculaires nécessitant ou non des injections, et sous quelle forme, ainsi que les diagnostics différentiels d’œdèmes maculaires cystoïdes.

Ce symposium organisé par Allergan, avec la participation des professeurs Catherine Creuzot-Garcher, Corinne Dot, Laurent Kodjikian, Frédéric Matonti, Eric Souied et du docteur Vincent Gualino rappelle la place des corticoïdes dans l’arsenal thérapeutique des œdèmes maculaires diabétiques et des occlusions ­veineuses rétiniennes.

Cette 124e édition de la SFO a donné lieu une fois de plus à de nombreuses communications intéressantes sur l’imagerie rétinienne, avec en tête de proue l’OCT-A.

Formule 100% web

à partir de
40
an
  • Consultation illimitée de tous les numéros sur le site