Cataracte

Les sources de données sont nombreuses dans le domaine de la chirurgie de cataracte. Elles peuvent provenir de l’administration, de systèmes de facturation, de registres cliniques ou du dossier médical électronique. Celles que nous présentons dans cet ­article sont récentes et proviennent du Système National des Données de Santé.

Aborder le sujet des implants du futur est un exercice de prospective toujours risqué : combien d’innovations présentées comme majeures se sont finalement révélées sans lendemain ! Cependant les fabricants continuent leurs recherches et explorent toutes les pistes afin de proposer aux patients des produits au plus près de leurs besoins, associant performance et tolérance.

Les phacoémulsificateurs, quelles que soient leurs spécificités, se caractérisent ­essentiel­lement par leur hydrodynamique et leur efficacité mécanique. Les nouvelles technologies permettent des améliorations dans ces deux domaines. L’amélioration notable des interfaces des périphériques et de la connectique, bien que moins essentielle, contribue à une meilleure utilisation des machines. Le but de ces innovations est de limiter le traumatisme tissulaire peropératoire, d’accroître la sécurité des procédures, de réduire le temps opératoire et la taille des incisions, et…

Un chirurgien accompli en phacoémulsification doit savoir non seulement prévenir d’éventuelles complications par la finesse de son examen ophtalmologique préopératoire mais également en cas de complications, et connaître les gestes qui permettront de limiter les conséquences éventuelles d’incidents peropératoires qui, en l’absence de vigilance, peuvent survenir à tout instant, même si la phacoémulsification est devenue parfaitement codifiée et facilitée par la qualité des instruments à notre disposition.

En raison de la constante progression des actes chirurgicaux de la cataracte et du papy boom, les praticiens et les établissements doivent trouver des axes d’amélioration de la performance, et, par conséquent, augmenter leur productivité en limitant les coûts par acte. La structuration du parcours de soins dans cette chirurgie devient donc fondamentale au regard des aspects démographiques et économiques d’un côté, et des exigences de ­qualité de l’autre.

Formule 100% web

à partir de
40
an
  • Consultation illimitée de tous les numéros sur le site